Archives pour la catégorie actualité

Alexandre Moine

Le silence et la profondeur de l’inconnu, c’est de cette manière que le Forum Transfrontalier abordait cette mise entre parenthèses due à la crise sanitaire liée au coronavirus à la mi-mars. Alors que le déconfinement est à l’œuvre un peu partout en Europe et qu’on entrevoit une réouverture des frontières entre la France et la Suisse à la mi-juin, nous pouvons commencer à mesurer l’impact de leurs fermetures durant près de deux mois.

+ lire la suite

Jacques Jacot

Nous commençons de sortir du Covid19. Nous ne parlons pas ici de l’aspect médical, qui est de première importance, mais de la paralysie économique qui en a découlé. Toutes les branches de notre industrie sont touchées plus ou moins sévèrement. Qu’en est-il de l’une d’entre elles qui joue un rôle essentiel dans l’arc jurassien de Suisse et de France voisine ?

L’horlogerie de luxe va-t-elle reprendre ses activités florissantes sur la lancée de 2019 ? Il n’est pas dans ma nature de faire des projections avec une boule de cristal, nous verrons comment cette crise sera surmontée, en revanche il me semble intéressant de nous poser la question de savoir si un événement de cette nature peut remettre en cause les fondements qui font le succès de la branche horlogère de notre industrie locale.

+ lire la suite

Stéphane Berdat

Le 16 mars dernier, d’un seul coup ou presque, nos horizons transfrontaliers se sont bouchés avec la fermeture des frontières entre la France et la Suisse. Nos regards se sont alors portés vers Berne et Paris, devenus des lieux de pouvoir sans partage en ces temps de pandémie.

De fait, nous nous sommes à nouveau tourné le dos, mais nous l’avons fait de bonne grâce, sans nous poser de questions, puisque notre sécurité était en jeu. Avec le déconfinement, un retour à la normale s’amorce lentement et une question se pose : après plusieurs mois de congélation, de déplacements déconseillés ou interdits et de repli, que restera-t-il de nos élans saute-frontière ?

+ lire la suite

AUTRES FRONTIÈRES

Marcel Schiess et Walter Tschopp

Notre appel aux artistes a rencontré un accueil très favorable et nous pouvons aujourd’hui vous présenter une première sélection remarquable ! Nous avons lancé ce projet pour déplacer le discours sur la frontière vers des mises en perspectives au-delà de l’approche politique régionale. Les œuvres des artistes que nous proposons renferment en eux cette caractéristique paradoxale de tendre vers l’Universel en nommant le Concret[1].

Nous inaugurons la Galerie du Forum avec douze travaux de douze artistes issus d’horizons très divers. Ils utilisent des media tels que la photographie, la peinture, la gravure, la vidéo ou la performance, pour exprimer de manière très singulière leur perception de ces autres frontières, selon le thème que nous avons ouvert le 26 mars dernier sur notre site internet. Nous avons retenu toutes les propositions qui ont réuni au moins une des voix du jury de sélection composé de trois personnes.

Où nous emmènent-t-elles ces « autres frontières » ?

+ lire la suite

Image concernant Sarkis d’une œuvre tirée du site internet artenchapelles.comImage concernant Sarkis d’une œuvre tirée du site internet artenchapelles.com
Images concernant Vidya Gastaldon d’une œuvre tirée du site internet d’artenchapellesImages concernant Vidya Gastaldon d’une œuvre tirée du site internet d’artenchapelles

Ou : Quand l’art rencontre le génie du lieu

Pour la troisième fois, les organisateurs de cette exposition décentralisée investissent onze églises ou chapelles dans un grand parcours autour du Lac de St-Point, au sud de Pontarlier.

La présidente d’Art en Chapelles Cathy Hérault, avec un jury professionnel composé de Corinne Gambi, Sylvie Zavatta et Stefan Banz, a choisi une bonne douzaine d’artistes plasticiens qui s’expriment dans 11 églises ou chapelles de la région pendant tout l’été 2020, du 5 juillet au 23 août.

+ lire la suite

Nous venons de plonger dans l’inconnu, et avec le silence qui tombe soudainement sur nos territoires, nous prenons la mesure de sa profondeur. Nos sociétés vont en ressortir bouleversées, il y aura un avant et un après… nous nous souviendrons de ce moment où tout s’est arrêté… sauf les réseaux de communication. Ce repli des individus pour sauvegarder ce qui les lie entre eux, nos sociétés, est à la fois stimulant (nous en sommes capable) et angoissant (si nous le faisons c’est que le danger est immense). Quoi qu’il en soit, nous restons liés par mille et un fils technologiques, cette News Letter en est la traduction, au prix d’une énergie qui si elle venait à manquer, nous plongerait dans un isolement que nous aurions du mal à supporter, il faut en avoir conscience…

Alexandre MOINE, Président du Forum Transfrontalier Arc jurassien
Besançon, le 17 mars 2020

Discours convenu dans une posture de chacun pour soi
ou engagement volontariste partagé pour un Arc jurassien
territoire à part entière dans les stratégies de développement respectives

Au gré des calendriers institutionnels, à chaque échelle territoriale, les stratégies de développement se multiplient : schémas divers plus ou moins prescriptifs, projets de développement, contrat de territoires, jusqu’aux programmes des divers candidats à des élections locales …  Nombre de ces documents font référence aux effets-frontière, mais rares sont ceux qui affirment une dynamique de coopération transfrontalière pour les accompagner, pire aucun n’exprime une stratégie volontariste de coopération transfrontalière ni n’esquisse un projet pour l’Arc jurassien. Un tel constat est particulièrement inquiétant au moment où s’élabore la nouvelle programmation Interreg.

+ lire la suite

Dans sa stratégie 2016-2020 éditée il y a maintenant près de cinq ans, la Conférence Transjurassienne proposait de « Promouvoir une vision intégrée des territoires ». Il s’agit en effet là d’un attendu majeur dans le développement des territoires transfrontaliers afin de permettre une nécessaire coordination des regards et des actions d’aménagement qui vont conditionner la vie des habitants. Cependant, il n’est pas de vision sans données et informations, et particulièrement dans le cas présent, sans possibilité de confronter des règles d’aménagement du territoire différentes.

+ lire la suite

©Priscilia Thénard ethnographiste, Besançon

Pour rêver un peu en attendant la reprise d’une vie sociale et publique…

Grace aux nouvelles technologies de diffusion d’information, on ne compte plus les « news letters » sensées propager les activités de leur secteur. Or, nos voisins français ont créé un excellent outil pour cela dans le domaine de l’art. Il s’appelle :

SEIZE MILLE – Réseau art contemporain de la Région Bourgogne – Franche Comté

+ lire la suite

Bergeronnette grise juvénile
Valerian Maly sur le quai de la gare de Berne / Robert Filliou - Le Territoire de la République géniale. Projet Transfrontalier Besançon-La Chaux-de-Fonds-Berne.

Vous parliez de frontière, et je me suis étonnée.

Architecture

En architecture, tout est toujours une histoire de limites, partout, à toutes les échelles, espace et temps mêlés. Spatialement, nous sommes ici, ailleurs, à côté ; ce peut être public ou privé, vide ou plein ; temporellement, il peut s’agir d’époque moderne, classique, baroque, contemporaine ; pratiquement nous parlons de technique, de matière et d’esprit.
La transversalité des domaines et des approches est une sorte de condition préalable.
Les frontières sont omniprésentes, déterminantes, et franchissables. L’architecture en joue. La modernité aime inverser le dedans et le dehors. Nous jouons. Jeux d’espace, jeux de marelle, jeux de langage, Dada.

+ lire la suite