Alexandre Moine

Nous avions placé la rentrée sous le signe de l’instabilité, du manque de vision claire relative à l’ouverture de certaines frontières. Les indicateurs se sont dégradés, à l’heure où j’écris cet édito, la région Bourgogne – Franche-Comté se place parmi les régions les plus touchées tandis que le Monde titre le 16/11/2020 : « La deuxième vague ravage la Suisse romande ».  L’Arc jurassien est au cœur de cette tempête sanitaire qui nous isole petit à petit au gré des restrictions qui se succèdent.

+ lire la suite

Mme Rebekka Benesch, doc. officiel Ambassade de Suisse à ParisMme Rebekka Benesch, doc. officiel Ambassade de Suisse à Paris

Marcel Schiess

La collaboration entre États est fondamentale dans la coopération transfrontalière entre la Suisse et la France. Madame Rebekka Benesch a accepté de répondre à nos questions dans le contexte actuel de pandémie.

+ lire la suite

© Marcel Schiess© Marcel Schiess

Pascale Brenet

Les travaux du Forum Transfrontalier sur le cycle 10 se sont poursuivis le 13 novembre. Les conditions sanitaires de part et d’autre de la frontière ont amené les membres du comité directeur à créer la première mosaïque de ce cycle 10 : celle de leurs visages rassemblés sur un écran par une application de visio-conférence. Cette modalité de travail, inhabituelle, n’a freiné ni leur inspiration ni leur capacité d’analyse. La mosaïque des « billets » publiée ce jour donne le ton du cycle 10 : construite à partir de regards croisés, elle montre des témoignages sensibles, pertinents et impertinents, qui disent l’ici et le maintenant.

Nous partageons avec nos lecteurs quelques points clés de notre avancement dans le cycle 10.

+ lire la suite

LE BILLET

LE BILLET

Notre comité a vécu sa première séance en visioconférence le 13 novembre dernier. Ce fut une expérience extrêmement enrichissante et les débats ont été de très haut niveau. L’écoute était parfaite, autant liée aux contraintes techniques qu’à l’envie de tous de faire de ce moment une opportunité de création.

De cette mosaïque virtuelle où chacune et chacun a dû se « faire à son image », nous avons souhaité en exprimer la richesse et la diversité sous la forme d’un BILLET, ouvrant ainsi une nouvelle rubrique sur notre plateforme de communication. Onze membres de notre comité se sont prêtés au jeu et nous vous proposons de découvrir leurs billets, qui sont autant de regards et d’instantanés, autant d’humeurs oscillant entre désarroi et pétillement joyeux !

LES BILLETS

  1. Stéphane BERDAT « cher Jacan »
  2. Françoise BEVALOT « L’Arc jurassien comme ARCHIPEL »
  3. Evelyne BOILLOT « Billet d’humeur »
  4. Pascale BRENET « Ce voyage ne s’arrête jamais »
  5. Valérie CHARTIER « Le forum transfrontalier – visio 1 / version nouvelle ère »
  6. Jacques JACOT « Le temps n’est pas à l’ouverture de l’esprit »
  7. Alexandre MOINE « Le forum transfrontalier – De quoi j’ai l’air »
  8. Marcel SCHIESS « Une semaine à Paris »
  9. Walter TSCHOPP « Confinement »
  10. Jacques-André TSCHOUMY « L’effet cabane »
  11. Bernard WOEFFRAY « L’offre d’un autre regard… »

Marcel Schiess

Le 1er BORDERS FORUM devait se tenir à la Cité Universitaire de Paris les 9 et 10 novembre 2020, avec la participation de nombreux représentants des territoires frontaliers en Europe.

Pour cause de pandémie, les débats ont eu lieu en ligne, à la satisfaction des organisateurs[1].

Les territoires frontaliers représentent 40 % du territoire de l’Union européenne et 37 % de sa population, avec une circulation de 2 millions de navetteurs. En ouverture du Forum, le Président de la MOT, Christian Dupessey, a annoncé officiellement le lancement de L’Alliance européenne pour les citoyens transfrontaliers. L’Alliance fait appel aux instances européennes pour mieux prendre en compte les intérêts et les spécificités de ces régions, souvent mal reconnues, comme l’a rappelé Madame Annie Genevard, députée du Doubs et vice-présidente de l’Assemblée nationale, ancien Maire de Morteau.

+ lire la suite

Destinations Lyria - OUI.sncfDestinations Lyria - OUI.sncf

François Mennerat

C’est fin 2018, début 2019 que le « projet Lyria 2020 » avait commencé à faire l’objet de rumeurs, malheureusement vite confirmées. Compte tenu des délais nécessaires pour réserver les sillons attribués aux circulations dans un système d’horaires complet, il n’échappe à personne qu’un bouleversement de cette ampleur avait demandé une préparation d’au moins deux années. Elle s’était effectuée dans l’ombre, sans consultation des élus territoriaux, notamment, et encore moins des usagers et de leurs représentants reconnus. Cette préparation technique s’était en outre accompagnée de l’élaboration d’éléments de langage en vue d’une campagne de communication massive destinée à étouffer délibérément toutes les objections qui, on le savait, seraient inévitablement levées.

+ lire la suite

Un projet transfrontalier : 335 musées, 3 pays : Allemagne, France, Suisse, et un seul passeport.

Notre Coup de Cœur s’adresse autant aux visiteurs qu’aux directions des musées de l’arc jurassien pour profiter de l’offre et des services de ce réseau unique en Europe.

La liste des musées ouverts est à disposition du public.

Toutes informations sur le site
https://www.museumspass.com/fr

Conditions pour devenir membre
https://www.museumspass.com/fr/devenir-membre

Alexandre Moine

C’est une rentrée placée sous le signe de l’instabilité, du manque de vision claire relative à l’ouverture de certaines frontières. Les yeux sont rivés sur des indicateurs dont la variation déterminera si les relations transfrontalières physiques seront suspendues ou non. Cette incertitude, prise en cas par cas, est source d’inquiétude, de méfiance et cautionne de multiples reports de prises de décisions. Or dans le domaine de la coopération déjà bien fragile, il en faut peu pour que des dossiers importants soient mis sur la touche. Les priorités sont ailleurs, il faut garantir les attendus sanitaires, au développement local de s’adapter…

+ lire la suite

OPINION

Opinion

Le Haut-Commissariat au plan – retour en grâce de la planification stratégique et opportunité pour l’Arc jurassien ?

Bernard Woeffray

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le 3 septembre dernier la réactivation du Haut-Commissariat au Plan. Il a mis à sa tête, François Bayrou, qui sera rattaché au gouvernement Castex.

Le Haut-Commissariat au plan existe en France depuis les années 30 déjà, mais il prend son ampleur et son essor en 1946 au sortir de la guerre, au moment où il s’agit de reconstruire la France. Il perdra de son sens et entrera en latence dès la fin des années 80. Il ne disparaîtra pas totalement mais il sera transformé en Conseil sous la dénomination France Stratégie. La réactivation en politique active de cet instrument au service de la République signifie-t-elle le retour en grâce de la planification ? L’avenir nous le dira.

+ lire la suite

+ voir tous les articles