Nous venons de plonger dans l’inconnu, et avec le silence qui tombe soudainement sur nos territoires, nous prenons la mesure de sa profondeur. Nos sociétés vont en ressortir bouleversées, il y aura un avant et un après… nous nous souviendrons de ce moment où tout s’est arrêté… sauf les réseaux de communication. Ce repli des individus pour sauvegarder ce qui les lie entre eux, nos sociétés, est à la fois stimulant (nous en sommes capable) et angoissant (si nous le faisons c’est que le danger est immense). Quoi qu’il en soit, nous restons liés par mille et un fils technologiques, cette News Letter en est la traduction, au prix d’une énergie qui si elle venait à manquer, nous plongerait dans un isolement que nous aurions du mal à supporter, il faut en avoir conscience…

Alexandre MOINE, Président du Forum Transfrontalier Arc jurassien
Besançon, le 17 mars 2020

Discours convenu dans une posture de chacun pour soi
ou engagement volontariste partagé pour un Arc jurassien
territoire à part entière dans les stratégies de développement respectives

Au gré des calendriers institutionnels, à chaque échelle territoriale, les stratégies de développement se multiplient : schémas divers plus ou moins prescriptifs, projets de développement, contrat de territoires, jusqu’aux programmes des divers candidats à des élections locales …  Nombre de ces documents font référence aux effets-frontière, mais rares sont ceux qui affirment une dynamique de coopération transfrontalière pour les accompagner, pire aucun n’exprime une stratégie volontariste de coopération transfrontalière ni n’esquisse un projet pour l’Arc jurassien. Un tel constat est particulièrement inquiétant au moment où s’élabore la nouvelle programmation Interreg.

+ lire la suite

Dans sa stratégie 2016-2020 éditée il y a maintenant près de cinq ans, la Conférence Transjurassienne proposait de « Promouvoir une vision intégrée des territoires ». Il s’agit en effet là d’un attendu majeur dans le développement des territoires transfrontaliers afin de permettre une nécessaire coordination des regards et des actions d’aménagement qui vont conditionner la vie des habitants. Cependant, il n’est pas de vision sans données et informations, et particulièrement dans le cas présent, sans possibilité de confronter des règles d’aménagement du territoire différentes.

+ lire la suite

©Priscilia Thénard ethnographiste, Besançon

Pour rêver un peu en attendant la reprise d’une vie sociale et publique…

Grace aux nouvelles technologies de diffusion d’information, on ne compte plus les « news letters » sensées propager les activités de leur secteur. Or, nos voisins français ont créé un excellent outil pour cela dans le domaine de l’art. Il s’appelle :

SEIZE MILLE – Réseau art contemporain de la Région Bourgogne – Franche Comté

+ lire la suite

Bergeronnette grise juvénile
Valerian Maly sur le quai de la gare de Berne / Robert Filliou - Le Territoire de la République géniale. Projet Transfrontalier Besançon-La Chaux-de-Fonds-Berne.

Vous parliez de frontière, et je me suis étonnée.

Architecture

En architecture, tout est toujours une histoire de limites, partout, à toutes les échelles, espace et temps mêlés. Spatialement, nous sommes ici, ailleurs, à côté ; ce peut être public ou privé, vide ou plein ; temporellement, il peut s’agir d’époque moderne, classique, baroque, contemporaine ; pratiquement nous parlons de technique, de matière et d’esprit.
La transversalité des domaines et des approches est une sorte de condition préalable.
Les frontières sont omniprésentes, déterminantes, et franchissables. L’architecture en joue. La modernité aime inverser le dedans et le dehors. Nous jouons. Jeux d’espace, jeux de marelle, jeux de langage, Dada.

+ lire la suite

Border-crossing / traverser les frontières - LA REGIONALE 17, Kunsthalle Basel, 3 janvier 2020 – photo M. Schiess

Appel aux artistes

Une nouvelle GALERIE ouverte sur le monde, un espace d’expression dédié aux créateurs et créatrices : photographes, vidéastes, illustrateurs. trices, plasticiens. ciennes, auteurs. es, sans limite géographique et sans limite d’âge.

THÈME : Effets frontière, la représentation et l’interprétation du rôle de la frontière. Frontière nationale, physique, naturelle, matérielle et immatérielle, symbolique, frontière au sens de la limite/des limites..

  • Plus philosophiquement, la frontière est cet immatériel qui sépare chacun de l’autre. Pourtant, entre le je et le tu, il y a l’immense champ du nous. Le territoire de la frontière n’est autre que cet entre. Ce territoire nous appartient.
  • Dans les mains de l’artiste, la ligne est cet instrument séparateur immatériel : « non a in sè materia o sustantia alcuna » (Leonardo), car « dans la nature, la ligne n’existe pas » (Cézanne). Contour, elle est au service de la séparation entre figure et fond ; lance, elle est séparateur pur de l’espace pictural.
  • L’entre-nous est agissant, la ligne est créatrice. Cette dynamique, ce processus, cet effet nous semble pouvoir être au centre de notre réflexion sur la frontière.

+ lire la suite

Première contribution artistique

Ana Göldin, photographe, vidéaste, performeuse, chroniqueuse, La Chaux-de-Fonds (Suisse)

Crédit illustration :  Tattoo Parlor Laurent

Édito

Édito

Pierre Simon, conseiller départemental du Doubs, Jean Almazan, sous-préfet du Doubs, Patrick Genre, Maire de Pontarlier et Président du Grand Pontarlier, Dominique Roy, Président de la CCI Doubs. Inauguration de l’antenne de la CCI Doubs à Pontarlier. 25 nov. 2019 Photo : ©Laurent CHEVIET
M. Dominique Roy Président CCI Doubs Photo : ©Laurent CHEVIET
Alexandre Moine, Président du Forum Transfrontalier Arc jurassien Photo : ©Laurent CHEVIET
Alexandre Moine et Bernard Woeffray, Forum Transfrontalier, Jérémy Querenet, animateur Photo : ©Laurent CHEVIET
AG CCI Doubs, lundi 25 novembre 2019, Théâtre Bernard Blier à Pontarlier Photo : ©Marcel SCHIESS

Retour sur l’AG de la CCI du Doubs, lundi 25 novembre 2019 au Théâtre Bernard Blier à Pontarlier

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs (CCI25) inaugurait le lundi 25 novembre en soirée, sa nouvelle antenne Haut-Doubs à Pontarlier. Le dynamisme de ce territoire frontalier n’aura échappé à personne, notamment dans le domaine du commerce, et c’est tout naturellement que cette antenne de la CCI propose une formation en lien avec l’Ecole de Commerce IMEA qui est présente sur ce site. Les effets-frontière sont ici très prégnants, et lors de ce temps inaugural, la parole était donnée au Forum Transfrontalier pour une heure de présentation et de débat autour de son dernier Cycle consacré à l’économie résidentielle. Sans revenir sur les conclusions de ce cycle + voir le Manifeste, le visionnage du film + voir le film dans sa dernière version suivi de l’intervention de Bernard Woeffray, ont introduit un débat autour du ton « provocateur » utilisé par le Forum Transfrontalier qui avance le fait que dans l’Arc jurassien, derrière certains indicateurs classiques « au vert » (revenu médian, taux de chômage, nombre de commerces, dynamisme de la construction, etc.), se dissimulent des situations structurelles beaucoup moins enviables.

+ lire la suite

Forum de la Grande Région ©Marcel SchiessForum de la Grande Région ©Marcel Schiess
Photographies ©Maison de la Grande Région, SP Kathrin Franzen
Photographies ©Maison de la Grande Région, SP Kathrin FranzenPhotographies ©Maison de la Grande Région, SP Kathrin Franzen

Dans la Grande Région comme dans l’Arc Jurassien, les questions posées par le Forum Transfrontalier dans son cycle 9 semblent se poser avec acuité, même si elles sont ici, à travers les données et témoignages recueillis lors du Forum de la Grande Région, focalisées sur les seules activités commerciales. Nous avons perçu lors de ces échanges que certains acteurs de cette région, à l’instar du Forum Transfrontalier, appellent à penser le développement de façon plus durable, plus équilibré et plus coopératif.

La grande région frontière du Luxembourg rassemble 4 pays pour 12 millions d’habitants. A l’instar de l’Arc Jurassien, cet espace a toutes les apparences d’un eldorado :  il concentre des activités de production et de logistique, attire un grand nombre de travailleurs frontaliers, génère une grande richesse productive. Cette richesse a depuis longtemps suscité un important essor du commerce et les prévisions faites aujourd’hui tablent sur une croissance continue du nombre de travailleurs frontaliers, des flux logistiques et des surfaces commerciales. L’indicateur clé de la surface commerciale par habitant est multiplié par trois dans certaines zones frontalières.

+ lire la suite

Hommage

Hommage

Franklin Thévenaz, photo : Médecins du Monde Suisse-Neuchâtel

FRANKLIN THÉVENAZ, L’ATTACHANT ET DYNAMIQUE SYNDIC TRANSFRONTALIER DE SAINTE-CROIX, EST DÉCÉDÉ

S’il fut un maire ambitieux pour sa commune transfrontalière, ce fut bien Franklin Thévenaz, syndic de Sainte-Croix jusqu’en juin dernier.

Il m’avait invité à son Concert symphonique au milieu des troupeaux. Cette rencontre étonnante du frac et des sonnailles avait été pour moi la plus surprenante des Manifestations transfrontalières que j’aie pu découvrir sur l’Arc jurassien. Cette initiative, c’est Franklin Thévenaz qui l’aura initiée à la hauteur de la Douane suisse, invitant l’Orchestre symphonique de Besançon en grande tenue, dans les champs, au milieu de troupeaux de vaches que Franklin et ses amis agriculteurs avaient fait paître là, à la frontière.

+ lire la suite

+ voir tous les articles