coups de coeur du forum

Edito du président

UNE DYNAMIQUE NOUVELLE

Chaque année, le Comité directeur du Forum transfrontalier tient ce qu’il appelle pompeusement son Université d’été. Cette rencontre de trois jours de la fin de l’été lui permet de cadrer son action avec le recul nécessaire. La rencontre de 2014 fut fondatrice de dynamiques nouvelles qui vont se déployer au cours de l’année qui s’ouvre. En voici quelques lignes de forces.

L’élargissement et le renouvellement du Comité directeur sont une première option. S’imposent une représentation comtoise plus affirmée, une représentation féminine et une représentation jeune aussi. Nous saluons l’entrée au Comité directeur de Mme Evelyne Boillod, a. maire de Grand’Combe-Châteleu, amie de longue date du Forum, ainsi que celle de François Mennerat, vice-président de l’Union des Fédéralistes Européens – France, et président du Mouvement Européen Franche-Comté, à Besançon. Représentations à avaliser à la prochaine Assemblée générale du Forum.

Que sont devenues les propositions faites à chacune de nos sessions depuis huit ans ? Quel sort a-t-il été réservé à nos divers Manifestes ? Le Forum prendra contact avec les acteurs de ces divers dossiers au cours du premier semestre de 2015, et cherchera, avec eux, à revisiter nos thèses, à les actualiser, et ainsi à revitaliser nos divers programmes. Seconde option.

Structure souple, le Forum transfrontalier va déployer ses antennes en diverses directions nouvelles et ainsi optimisera son rayonnement. Sa politique de partenariats va s’intensifier vers la Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT) à Paris, vers nos grands voisins (Le Grand Genève, l’Euro-District à Bâle), vers les Chambres de commerce et de l’industrie (CNCI, CCI et CCIR) du Canton de Neuchâtel, du Doubs et de la Région Franche-Comté, vers les Communautés d’agglomération du Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) et du Grand Besançon, ainsi que vers les Sociétés –sœurs, le Mouvement Européen Franche-Comté et l’Union des Fédéralistes Européens de Franche-Comté. Les contacts sont bons, maintenant déjà, ils demandent à être consolidés. Troisième option.

Un outil plus performant s‘impose, désormais, pour atteindre les buts assignés à l’Université d’été de 2014. Deux outils mêmes : la vivacité du tout nouveau site Internet est un premier outil, initié au printemps 2014, et salué de toutes parts. Un demi-poste permanent de Secrétariat général est profilé pour 2015. Ce sera là le second outil du Forum transfrontalier dans sa recherche d’atteinte de ses objectifs. Un élargissement significatif de sa base financière, exigence préalable, est en cours.

La conduite de projets significatifs continuera à fonder l’action du Forum transfrontalier. Cette année 2014, se déroule le Cycle Le Doubs-Miroir, à l’Espace culturel des Forges de Fraisans*, à Saint-Ursanne, à Morteau et Le Locle. A l’automne 2015, se déroulera à Porrentruy, Les Brenets, Sainte-Croix et Villers-le-Lac, le Cycle appelé A saute-frontière !, soit l’analyse, avec leurs acteurs, de tous ces points de rencontres spontanés, civils et civiques sur et autour de la frontière. Quels sont les enjeux de ces actions de terrain ? Quelle systématique émerge-t-elle de ces actions sorties de terre ? Quel est l’apport de cette contribution citoyenne et civile à l’effort transfrontalier ?

Elargissement, renouvellement, revitalisation, ouverture partenariale, instrumentation, voilà les mots-clés dynamiques du Forum transfrontalier à l’aube chatoyante de sa seconde décennie. Programme ambitieux, programme nécessaire. Avec vous, amis lecteurs, nous le mènerons.

Le président du Forum transfrontalier arc jurassien
Jacques-André TSCHOUMY

Neuchâtel, le 23 septembre 2014

 *Session organisée par l’ISBA, Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.