coups de coeur du forum
egard sur l'actualité

DEUX FRONTIÈRES AUX DESTINS Croisés ? 

Les Presses universitaires de Franche-Comté viennent de publier « Deux frontières aux destins croisés ? », étude interdisciplinaire et comparative des délimitations territoriales entre la France et la Suisse et entre la Bourgogne et la Franche-Comté entre le XVIe et le XXIe siècle.

Il s’agit d’un corpus de 16 textes qui font suite à un ensemble de séminaires réunissant des chercheurs français et suisses, de différents horizons (géographes, historiens, sociologues, géopoliticiens) et questionnent les effets induits par les changements de nature des délimitations. On comprend que les délimitations territoriales, quelles qu’elles soient, disposent d’un caractère structurant qui ne s’effacent pas dans le temps si le trait demeure sur la carte et ce même au regard de la mondialisation. Il en ressort le caractère binaire des effets (ouverture vs fermeture, ressources vs contraintes, charnières vs barrières, etc.), et le fait qu’au-delà du trait physique, se matérialise un trait dans l’esprit… qui complexifie la donne. Les effets apparaissent alors dialogiques, ce qui est coupure pour certain.e.s peut être ouverture pour d’autres et plus que l’opposition des situations, qui clive, il s’agit alors de les mesurer en fonction des variations qu’ils induisent de par leur nature. Toute la complexité est là, c’est bien parce que la frontière sépare, qu’elle peut rassembler… au risque de nous perdre dans d’infinies discussions visant à remettre ou non en question la limite. L’Arc jurassien n’y échappe pas, et ici la présence de la frontière doit susciter l’innovation et non la juxtaposition stricte des systèmes de gestion dont la nécessaire articulation force à de ponctuelles adaptations. Il faut reconnaître à la frontière le pouvoir de susciter des dynamiques qu’il faut considérer dans leur dimension transfrontalière… Pour cela il faut rompre avec les logiques frontalières et soutenir le regard transfrontalier, les outils associés et la reconnaissance de territoires transfrontaliers comme de véritables centralités périphériques dotées de moyens spécifiques pour accompagner les indispensables innovations. L’enjeu est immense mais cela nécessite comme le disent les auteurs « du temps, donc des moyens ; de la volonté, donc du courage ; mais aussi une ouverture d’esprit, donc de l’intelligence… et une gouvernance qu’on n’entrevoit pas encore… ».

Référence :  Deux frontières aux destins croisés ? Étude interdisciplinaire et comparative des délimitations territoriales entre la France et la Suisse, entre la Bourgogne et la Franche-Comté (XIVe siècle-XXIe siècle) », Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, collection « Les cahiers de la MSHE », 267p.

Alexandre Moine, Président du Forum Transfrontalier Arc jurassien
Besançon, le 3 juillet 2019

+ Commander le livre (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.