coups de coeur du forum
egard sur l'actualité

Assemblée générale 2019 de la MOT Mission Opérationnelle Transfrontalière 

[
  • AG de la MOT au siège d’Annemasse Agglomération ©Marcel Schiess

140 personnes, acteurs du transfrontalier en France et en Europe, se sont retrouvées pour deux journées de travail à Annemasse et à Genève, les 20 et 21 mars, à l’occasion de l’Assemblée générale de la MOT. Le Forum Transfrontalier Arc jurassien, membre de la MOT, était représenté par Jacques-André Tschoumy et Marcel Schiess, délégués du comité.

Autour des instances de l’association, une conférence sur le thème des investissements transfrontaliers, et des visites de terrain, ont été organisées par la MOT et ses partenaires locaux : Annemasse Agglo, le Pôle métropolitain du Genevois français, le GLCT du Grand Genève et la République et Canton de Genève.

Rappelons que le Grand Genève, qui s’étend jusqu’à Nyon, est un territoire d’un million d’habitants. Un actif sur trois du Canton de Genève vit dans la partie française. On compte 110’000 travailleurs frontaliers français et 650’000 passages de la frontière chaque jour.

La mobilité a été au cœur des débats et des échanges de ces deux jours qui ont permis aux participants de prendre la mesure des investissements suisses et français pour réaliser le RER transfrontalier Léman Express, qui sera inauguré le 15 décembre 2019. Le compte à rebours est lancé ! Annemasse se dote d’une nouvelle gare et d’un pôle d’échanges multimodal qui fait émerger un nouveau quartier: l’Esplanade François Mitterrand, comprenant un hôtel, un centre d’informations pour les voyageurs, des bureaux et des logements. La voie verte est en service et son succès préfigure les nouveaux modes de déplacement dans cette zone transfrontalière à très forte densité de population.

La Gare des Eaux-Vives reliera Genève Cornavin et Annemasse, elle deviendra un nouveau centre de gravité du Grand Genève, avec la Nouvelle Comédie qui sera inaugurée en 2020. Le Léman Express sera le plus grand RER transfrontalier d’Europe, selon les propos de M. Mario Werren, directeur général de Lémanis (filiale des CFF et de la SNCF) la société en charge de l’exploitation de ce réseau.

Le coût de ce projet transfrontalier se monte à 1,5 milliard d’euros (234,2 millions € côté France et 1,2 milliard d’€ côté Suisse : Confédération 56% et Cantons 44%, 75 millions d’€ payés par les CFF pour la 4e voie à Annemasse. L’Union européenne a apporté une subvention de 1 million d’€).

Cette réalisation majeure est le résultat d’une volonté politique et de l’engagement des partenaires sur une très longue durée pour dépasser les complexités techniques survenues tout au long du projet. On a salué « les dinosaures » qui ont mené les négociations pour aboutir à un objectif commun, qui permet à ce territoire de se profiler comme l’un des plus dynamiques d’Europe, au même titre que la région lyonnaise, toute proche. Parmi ces visionnaires de la première heure, on peut saluer l’hôte de ces deux journées : M. Christian Dupessey, maire d’Annemasse, président d’Annemasse Agglo, vice-président de la MOT.

Vu du côté de l’arc jurassien, cette réalisation renforce l’attractivité de Genève comme bassin d’emplois et comme métropole de la Suisse romande, avec l’intensification des liaisons TGV Lyria vers Paris. Corollaire ? Celles-ci sont actuellement remises en cause sur les deux axes Lausanne-Vallorbe et Neuchâtel-Frasne. Sur un deuxième dossier mobilité, la ligne Delle-Belfort ne rencontre pas le succès espéré, en particulier pour les travailleurs frontaliers qui n’y trouvent pas leur compte. M. Stéphane Berdat, délégué à la coopération de la République et Canton du Jura, présent ces deux jours, a évoqué des ajustements de l’offre et une meilleure promotion de la ligne qui relie le plateau suisse et le Jura à  Strasbourg et Paris via Belfort-Montbéliard TGV.

L’exemple genevois a donc de quoi nous inspirer, même si l’archipel de l’arc jurassien ne peut prétendre à des investissements d’une telle ampleur. Il convient toutefois de ne pas baisser les bras et de renforcer la coopération transfrontalière sur toutes les questions de mobilité, enjeu majeur du développement des zones frontalières.

Marcel Schiess,
Vice-président et secrétaire général du Forum Transfrontalier Arc jurassien,
La Chaux-de-Fonds, le 2 mai 2019

Pour plus d’informations, voir les liens suivants :

MOT
http://www.espaces-transfrontaliers.org/

Annemasse Agglo
http://annemasse-agglo.fr/

Pôle métropolitain du Genevois français
https://www.genevoisfrancais.org/

Léman Express
https://lemanexpress.ch/

CEVA
http://www.ceva.ch/

Articles de presse :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.