Des compétences remises en question face au COVID