©Matthieu Gafsou, L'expérience de la ville, La Chaux-de-Fonds©Matthieu Gafsou, L'expérience de la ville, La Chaux-de-Fonds

VERS UNE RECONNAISSANCE DE L’EMPLOI TRANSFRONTALIER

CYCLE 2007 / 2008

Considérant

  • l’histoire commune, jusqu’en 1914, de la Franche-Comté et de l’Arc jurassien suisse
  • l’augmentation régulière, depuis 1950, du nombre de travailleurs frontaliers
  • la montée en puissance d’une identité transfrontalière
  • le destin commun qui lie les deux régions, suisse et française
  • leur actuel différentiel de développement
  • les conséquences néfastes d’une pérennisation de ce déséquilibre
  • le climat d’inquiétude d’une partie des travailleurs et de la population de la zone transfrontalière
  • le risque d’une stigmatisation des frontaliers
  • la nécessité de l’ouverture d’un dialogue
  • la forte adhésion de nombreux acteurs français et suisses au projet du Forum Transfrontalier
  • le succès de trois Rencontres transfrontalières:
    – Forum civique consacré à l’emploi, le 13 mars 2008
    – Atelier fermé de production d’idées, le 19 avril 2008
    – Point de communication, le 24 mai 2008
    tenues à La Chaux-de-Fonds, au Club 44, et à Morteau, Salle des Fêtes de la Mairie
  • l’intérêt des propositions concrètes et porteuses d’avenir pour l’emploi transfrontalier
  • la volonté explicite de larges milieux, des deux côtés du Doubs, de créer une agglomération
    transfrontalière reconnue en Europe
  • l’inscription du projet dans le développement des agglomérations transfrontalières en Europe
  • l’intérêt porté au projet par des représentants des agglomérations bâloise et genevoise
  • le diagnostic partagé qu’un co-développement est un processus favorable aux deux parties

Le Forum Transfrontalier propose aux instances compétentes de mettre à l’étude et en œuvre un co-développement de l’emploi transfrontalier

+ voir le manifeste