Enjeu de la rencontre de deux pays (ici à Goumois), le Doubs, vu d’en haut, se montre majestueux, serpentant à travers de beaux paysages purs (ici depuis les Roches-de-Moron), comme hors du temps. – © Walter Tschopp

Session 4

LE DOUBS EN REPRÉSENTATION

Samedi 22 novembre 2014, Le Locle, Aula de l’Ecole technique CIFOM, Rue Klaus 1
Colloque sous la responsabilité de Walter Tschopp

Il ne suffit plus, aujourd’hui, de se référer à des images artistiques ou des évocations littéraires romantiques du paysage fluvial étonnant du Doubs. La réalité est complexe et les différents acteurs peuvent considérablement diverger dans leur appréciation. Les pêcheurs ne voient pas la même chose que les géographes, les artistes traitent plutôt des plus beaux coins, les industriels doivent exploiter la force hydraulique alors que les touristes souhaitent traverser des contrées idylliques. Et quid des photos que le citoyen baladeur a pour habitude de fixer dans son smartphone ?

Dans une approche critique et transdisciplinaire, nous allons faire vivre ces différents points de vue dans le but de contribuer modestement à renforcer l’identité de cette région transfrontalière pour laquelle le Doubs est en même temps frontière et terre nourricière.

+ programme